Médicaments : une stabilité des dépenses depuis 6 ans

Le système de santé gère avec grandes difficultés l’obsolescence des produits occasionnant un frein à l’innovation.

A l’occasion de la conférence/débat « Juste soin au juste coût ou rentabilité ? Comment concilier les valeurs du soin avec les contraintes financières ? », le 24 mai 2016, à Paris, le Pr Laurent Degos, hématologue, ancien président du collège de la Haute Autorité de Santé (HAS) apporte son point de vue sur l’innovation en France et son accessibilité.

L’obsolescence, un grand frein à l’innovation
L’accès à l’innovation en France est bon, par contre nous ne savons pas gérer l’obsolescence. En effet, l’assurance maladie paie à la fois l’ancienne méthode et la nouvelle méthode. Nous ne savons pas encore avoir une veille suffisante, une transformation de l’organisation et un changement de pratique.

Médicaments : pas d’augmentation des dépenses depuis 6 ans
En raison des clauses de sauvegarde, il n’y a pas eu d’augmentation des dépenses de médicament depuis plus de 6 ans car les anciens médicaments sont génériqués et les nouveaux coûtent assez chers. Donc, il est difficile actuellement de déterminer le coût des médicaments.

 

En savoir plus, http://hopital-saintlouis.aphp.fr/