Cancers et e-santé, améliorer le pronostic des patients

Les applications mobiles en santé si elles sont bien évaluées, peuvent améliorer le pronostic des patients.

On connait tous les applications mobiles en santé qu’on peut télécharger pour calculer son poids ou ses calories, ce que l’on sait moins c’est que ces applications, si elles sont bien évaluées, peuvent améliorer le pronostic des patients.

Des applications pour que les patients puissent alerter l’équipe médicale
Nous développons actuellement des applications que les patients utilisent chez eux pour être mieux suivis par leur équipe médicale en envoyant eux-mêmes des informations comme, par exemple, des symptômes. Nous avons pu montrer, avec ce type d’approche une pertinence des informations envoyées qui nous permettent également de détecter plus tôt des événements cliniques potentiellement dangereux comme des rechutes, des embolies ou des infections. Ceci est plus efficace que lorsque, appeler ou non l’équipe médicale, relève de la seule décision du patient.

Une survie de plus de 20% en faisant participer les malades*
Nous avons développé et évalué ces applications comme des médicaments auprès de centaines de malades. Cela nous a permis de montrer dans une étude menée sur le cancer du poumon qu’on pouvait - avec une détection plus précoce des symptômes et des complications - augmenter la survie de plus de 20% sur une année, simplement en faisant participer le patient et en élaborant des algorithmes qui évaluent à partir des symptômes, la possibilité qu’il y ait un problème pertinent pour alerter l’équipe médicale.

*F. Denis et al. Randomized Trial Comparing a Web-Mediated Follow-up With Routine Surveillance in Lung Cancer Patients.JNCI: Journal of the National Cancer Institute, Volume 109, Issue 9, 1 September 2017

Interview réalisée lors des 11èmes Rencontres sur le Cancer, à Paris, en octobre 2017

http://www.cjb72.org/